Statut auto-entrepreneur, pour ou contre ? Vos avis, le principe, les risques et les avantages

Aller en bas

Statut auto-entrepreneur, pour ou contre ? Vos avis, le principe, les risques et les avantages

Message  Admin-Raynald le Ven 9 Jan - 19:04

Bonjour,

Suite à Loi de la Modernisation de l'Economie(LME), Le statut d'auto-entrepreneur est disponible depuis le 1er Janvier 2009.
Depuis ce même 1er Janvier jusqu'à ce jour (9 janvier), 2000 inscriptions par jour ont lieu !

Pour mieux comprendre ce statut, en voici sa présentation rapide :
Toute personne peut créer son entreprise à titre principale ou secondaire quelque soit son expérience et sa qualification. Aucune immatriculation n'est necessaire, ni au répertoire des métiers, ni au registre du commerce et des sociétés. Une simple inscription suffit.

Son chiffre d'affaire sera inférieur à 32.000Euro pour les prestations de services ou à 80.000Euro pour le commerce.
Ce nouveau statut bénéficie d'une exonération de TVA, d'une taxation forfaitaire globale pour les charges sociales et tous les împots. Avec ce statut, si aucun chiffre d'affaire n'est réalisé pendant une période, alors aucunes charges sociales et aucun împot ne seront à payer...


Ce nouveau statut peut se cumuler et est accessible pour : Les étudiants, les salariés, les fonctionnaires, les demandeurs d'emploi et les retraités.
Exemple : Un employé de bureau pourra faire de la petite maçonnerie le weekend avec le statut auto-entrepreneur.

Courant Février 2009, les professions libérales et les artisans pourront également s'inscrir à ce nouveau statut.

La CAPEB(la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) et les chambres des métiers et de l'artisanat ne sont pas favorable à ce nouveau statut.

Voici quelques points qui font réagir :

- La sécurité des consommateurs et la qualité des travaux réalisés (Pas de compétence identifiée ni d'expérience pour l'activité pratiquée. Assurance décennale absente...)

- Concurrence deloyale ( les charges du statut auto-entrepreneur sont très faible comparées aux charges des entreprises artisanales. Avec ce statut, le salarié d'une entreprise artisanale pourra également sur son temps libre concurrencer sont propre employeur.)


Qu'en pensez vous ? Pour ou contre ? les avantages ? les inconvénients ?

Cordialement,

_________________
Raynald, entreprise artisanale Le CarreL'Eure à Evreux (27)
Réalisations sur http://www.LCE27.fr
Administrateur du forum http://artisans.forum.st/
avatar
Admin-Raynald
Administrateur du forum 27ab
Administrateur du forum 27ab

Masculin Nombre de messages : 202
Age : 37
Localisation : EVREUX / Haute-Normandie
Emploi/loisirs : Artisan carreleur / Mosaïste
Date d'inscription : 30/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.LCE27.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut auto-entrepreneur, pour ou contre ? Vos avis, le principe, les risques et les avantages

Message  IRCE BTP le Sam 17 Jan - 13:45

Ce statut est intéressant pour les personnes qui souhaitent "tester" leur projet avant de se lancer réellement. cela concerne notamment les activités de conseils ou de prestations intellectuelles qui ne nécessitent ni d'inverstissement de départ (emprunt...) et pas d'assurances professionnelles trop importantes (du genre décennale)...

Pas question d'exercer dans le bâtiment sans cette fameuse assurance quand celle ci est requise !

Il y aussi d'autres possibilités, comme le portage salarial pour apporter une solution juridique à ces projets.

Donc les cas dans notre secteur du BTP ne sont pas nombreux (d'ailleurs je n'ai pour l'instant jamais été sollicitée à ce sujet)

L'avis de l'Institut sur le sujet est le suivant : on ne crée pas une "auto-entreprise".
On crée une entreprise parce que l'on a un projet intéressant et les compétences qui vont avec !
après, en fonction de beaucoup beaucoup de critères, on choisit un statut plutôt qu'un autre, et pourquoi pas celui d'auto-entrepreneur lorsque c'est le plus adapté !
n'hésitez pas à rencontrer les professionnels de la question qui vous donneront tous les éléments pour prendre ensuite la meilleure des décisions en connaissance de cause !

A bientôt
avatar
IRCE BTP
3
3

Féminin Nombre de messages : 32
Age : 44
Localisation : Evreux
Emploi/loisirs : Directrice
Date d'inscription : 12/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://institutducreateur.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'auto-entrepreneur, un statut qui agite les claviers dans les blogs

Message  Plomberie Sani-Thermique le Sam 17 Jan - 23:53

La nouveauté fait souvent parler d'elle même. Aujourd'hui nous ne parlons plus des entreprises à 1 euros...
J'ai relevé des remarques, en lisant sur le net ici et là, beaucoup de choses "bavardes et creuses" mais on trouve des remarques intéressantes,
je vous fais un copier-coller de ce que j'ai trouvé "convenable" de rapporter.

Jean-Marc Devise, le président de la CCI
......Ce statut s’adresse aux personnes qui souhaitent « tester un métier ou un concept », selon Jean-Marc Devise. Un statut réservé aux activités commerciales et artisanales dans une limite de 32 000 E HT de chiffre d’affaires en prestation de service, et 80 000 E pour une activité commerciale. « Dans certains corps de métier, comme le bâtiment, on risque d’avoir des entreprises qui ont recours à des auto-entrepreneurs, comme de la co-traitance ou de la sous-traitance. On va suggérer à des employés de devenir des auto-entrepreneurs, à qui on règle simplement une facture. Ce n’est pas le salarié qui demande ce statut, mais les grandes boîtes qui vont embaucher des auto-entrepreneurs. Ça pourrait pénaliser l’emploi salarié », selon le président de la CCI d’Arras, qui craint un recours plus ou moins régulier à ce type d’activité, plutôt que d’embaucher.

Philippe Askenazy, économiste français, directeur de recherche au CNRS et chercheur à l’École d’économie de Paris. Il participe également au groupe de réflexion La République des Idées.
Une disposition prévoit la mise en place d’un statut d’auto-entrepreneur. Que faut-il en penser ? Cette mesure, de prime abord anodine, pourrait avoir de lourdes conséquences. La micro-activité en France est encore jonchée d’embûches. Les salariés qui veulent avoir une petite activité libérale d’appoint se trouvent devant un système administratif et fiscal assez complexe. Le nouveau statut d’auto-entrepreneur porte une simplification administrative drastique et la mise en place d’un système fiscal extrêmement avantageux. Pourtant, lors de la mise en place de ce type de réforme à l’étranger, des entreprises en ont profité pour externaliser leurs salariés. Le dispositif prévu par la LME est une vraie aubaine : au lieu de payer environ 45% de cotisations sociales (employeur plus salarié) et un impôt sur le revenu, le coût fiscalo-social ne sera plus que de 23% jusqu’à 27 000 euros de services. Au moment où le gouvernement dit mettre fin aux niches fiscales, il est en train d’en créer une majeure… Le travailleur est ainsi gagnant en apparence. La masse salariale des entreprises pourrait être réduite du fait de cet effet d’aubaine. Les travailleurs externalisés seraient à la merci de leurs donneurs d’ordre avec une double conséquence : précarisation d’un côté, un manque de cotisations pour les budgets sociaux de l’autre. De la même manière que le paquet fiscal est un outil qui vide les caisses de l’État, ce dispositif risque de vider les caisses sociales. Ce qui permettra de justifier, par exemple, la nécessité de nouvelles franchises médicales.

Auto-entrepreneur et chambre de métiers
.....En effet, le statut d’auto-entrepreneur n’oblige pas le créateur d’activité à :
- des taxes et redevances liées à l’affiliation à la chambre de métiers,
- des formations obligatoires dispensées par les chambres de métiers et permettant d’apporter aux commerçants et artisans les connaissances particulières à leur métier.

Il en résulte une concurrence déloyale pour les entrepreneurs individuels qui relèvent aujourd’hui d’une chambre des métiers. En particulier, les micro-entrepreneurs commerçants et artisans qui pourront bénéficier en 2009 du régime micro-social ne pourront pas pour autant quitter leur chambre de métiers. Ils n’exerceront donc pas aussi librement leur activité que les auto-entrepreneurs déclarés comme tels.

Pour qui est l’avantage et l’inconvénient ?
Les auto-entrepreneurs, avantagés financièrement, le sont au détriment des autres commerçants et artisans. Il se peut donc que le statut d’auto-entrepreneur intègre cette concurrence déloyale et contraigne bientôt les auto-entrepreneurs à un peu plus d’obligations.
Par ailleurs, il est difficile d’affirmer que les formations dispensées par les chambres de métiers sont absolument inutiles. Aussi, ce manque de formation des auto-entrepreneurs risquerait de se retourner contre eux.

Fin de revue de presse

_________________
Patrice GOURNAY
Plomberie Sani-Thermique
27 rue Maréchal Foch
27400 Louviers
Tél : 06 82 26 33 25
Tél / Fax / Rép : 02 32 40 43 07
avatar
Plomberie Sani-Thermique
Modérateur du forum 27ab
Modérateur du forum 27ab

Masculin Nombre de messages : 91
Age : 48
Localisation : Louviers
Emploi/loisirs : Plombier chauffagiste
Date d'inscription : 12/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Statut à risque

Message  CREFAB HN le Lun 16 Fév - 22:00

Le bâtiment n'est pas une profession dont l'accès est règlementé, comme peut l'être le métier de coiffeur ou de boulanger, charcutier etc. Il est important de mettre des gardes fous et en l'espèce, veiller à ce que les "bricoleurs" ou les rêveurs ("demain je pose du photovoltaique") ne puissent proposer tout et surtout posé n'importe comment.
Donc contre ce statut sans encadrement d'un partenaire du métier(syndicat ou association de Créateur/Repreneur). Nous éviterons ainsi un bon nombre de faillites.
Tant que cela reste du revenu complémentaire tiré de ventes d'objets sur le web cela ne me dérange pas, mais un travail de professionnel ne s'improvise pas (je ne voudrai pas faire de pub à "Ebay" ou encore "le bon coin".

Enfin comme m'a dit un stagiaire : "je dis ca mais je dis rien !" (à propos du travail au noir 8-) )

Sébastien BRILHAULT
avatar
CREFAB HN
3
3

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 48
Localisation : EVREUX - ROUEN - LE HAVRE
Emploi/loisirs : Formation
Date d'inscription : 03/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.crefab.fr

Revenir en haut Aller en bas

Je dis ça mais je ne dis rien

Message  Plomberie Sani-Thermique le Lun 16 Fév - 22:50

J'ai eu vent de gens dont le métier est de poser des fenêtres.
C'est un bien beau métier qui doit avoir ses spécificités et ses règles.

Ces mêmes gens posent également de la pompe à chaleur...

A mon sens, la pose des PAC manque d'encadrement, mais bon, je dis ça mais je ne dis rien...

_________________
Patrice GOURNAY
Plomberie Sani-Thermique
27 rue Maréchal Foch
27400 Louviers
Tél : 06 82 26 33 25
Tél / Fax / Rép : 02 32 40 43 07
avatar
Plomberie Sani-Thermique
Modérateur du forum 27ab
Modérateur du forum 27ab

Masculin Nombre de messages : 91
Age : 48
Localisation : Louviers
Emploi/loisirs : Plombier chauffagiste
Date d'inscription : 12/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut auto-entrepreneur, pour ou contre ? Vos avis, le principe, les risques et les avantages

Message  Laurent beap le Jeu 19 Fév - 10:11

Mon avis perso est mitigé.

Car oui c'est vraiment sympathique pour arrondir les fins de mois. Au final c'est quasiment la même chose qu'une micro entreprise à peut de choses prêt...Bon ok c'est plus simple.

Mais comme il a été dit plus haut, demain les bricoleurs vont s'improviser maçon menuisier etc. Dans mon domaine je vais voir pousser comme des champignons des personnes ce disant conseil en industrie ou informatique alors qu'ils n'y pipe rien.

Au final... Qui va être laisé? Car le client va là ou c'est le moins cher même si il n'a pas conscience du travail terminé... Donc au final ce sera nous qui seront laisé.

Parfois je me demande si les politiques réfléchisses à leurs idées... Copier le système Américain n'est pas la meilleure des idées.

Après ce qui est sympathique c'est les assureurs... On va voir nos assurance grimper comme des flèches car trop de personnes auront abusés.

Enfin bon. Statuts auto entrepreneur, totalement contre. Sa va n'apporter que des soucis, et on verra les premiers soucis apparaître dans un an. J'espère que les firmes comme la CAPEB entre autre va recadrer les personnes ayant pondu ce statuts afin de le revoir pour le régulariser sinon la mort de nombreuses TPE va être sonnée. Et le chômage direct va fortement augmenter.

Enfin comme depuis un petit bout de temps le système politique français est une grosse blague :bravob:
avatar
Laurent beap
2
2

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 35
Localisation : Vauvert
Emploi/loisirs : Co-gérant d\'une société Informatique
Date d'inscription : 09/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.beap.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut auto-entrepreneur, pour ou contre ? Vos avis, le principe, les risques et les avantages

Message  Plomberie Sani-Thermique le Lun 9 Mar - 8:48

Auto entrepreneur, un statut trop poli pour être honnête... je me demande ce que va donner le bilan de ce statut si alléchant (peu de taxes, on paie après avoir déclarer ses gains... c'est la fête !) et sous quelle (s) forme (s) on va voir apparaitre les malfaçons de ce système. Quand on sait ce qui va nous tomber dessus en taxes en tous genres on est sur ses gardes avec un tel système qui donne à penser que c'est Noel avant Noel...
Est ce que l'on a des chiffres fiables sur le nombre d'inscrits dans l'Eure par exemple ?

_________________
Patrice GOURNAY
Plomberie Sani-Thermique
27 rue Maréchal Foch
27400 Louviers
Tél : 06 82 26 33 25
Tél / Fax / Rép : 02 32 40 43 07
avatar
Plomberie Sani-Thermique
Modérateur du forum 27ab
Modérateur du forum 27ab

Masculin Nombre de messages : 91
Age : 48
Localisation : Louviers
Emploi/loisirs : Plombier chauffagiste
Date d'inscription : 12/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut auto-entrepreneur, pour ou contre ? Vos avis, le principe, les risques et les avantages

Message  IRCE BTP le Lun 9 Mar - 10:07

La réussite dépend du profil du créateur et de ses compétences. jamais de son statut fiscal.
et je repète que je ne vois pas à ce jour comment exercer en auto-entrepreneur une activité relevant du BTP.
Nos obligations (je pense notamment à un budget assurance important et incompatible avec un CA maxi de 32000€) sont avant tout là pour protéger les clients.

Assurez vous que vous confiez vos travaux à une entreprise assurée !

il y a beaucoup d'autres activités cependant (conseil, formation, commercial) où ce statut est intéressant et très simple.

Je pense pouvoir obtenir les chiffres de l'Eure mais je ne pense pas que ce soit probant. ce qui le sera plus, c'est le CA dégagé au bout d'une année...
avatar
IRCE BTP
3
3

Féminin Nombre de messages : 32
Age : 44
Localisation : Evreux
Emploi/loisirs : Directrice
Date d'inscription : 12/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://institutducreateur.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pendant la crise, le Statut Auto-Entrepreneur => Pas très clair et définitif sur la forme, mais dans le fond, très avantageux

Message  Admin-Raynald le Mar 10 Mar - 4:17

:int: Je pense que mes lignes vont faire réagir... N'hésitez pas à me taper sur les doigts si je dis des bétises, c'est fait pour ça ! :rire:

Le Statut Auto-Entrepreneur => Pas très clair et définitif sur la forme, mais dans le fond, très avantageux.

Il ne faut pas s'en alarmer, il ne faut pas non plus la cacher, il faut juste être réaliste et vivre avec !!
Oui oui, je parle de la crise économique !!

Aujourd'hui face à elle, aucun artisan ne se dit pas inquiet pour la suite des évènements... Même si le sujet reste tabou pour les entreprises, car il faut l'avouer, ce n'est pas vendeur d'être inquiet mais pourtant c'est légitime comme sentiment , nous sommes humains ! Et les artisans sont autant touchés comme tous les autres secteurs d'ailleurs... Licenciement, crise économique, cessation d'entreprise, délocalisation... Avec tous ces mots répétés et répétés dans les médias, forcément : ça inquiète !

Chaque entreprise doit faire 100.000Euro de chiffre d'affaire annuel pour espérer se verser approximativement 20.000 Euro... Soit, on garde 20% du chiffre d'affaire !
Avec le staut d'auto-entrepreneur, c'est l'inverse... pour 34.000 Euro de chiffre d'affaire, on en garde 80%...(sans les dépenses telles qu'assurance, téléphone, publicité...)

Pour ma part, le calcul est vite fait ! Plutot que de contempler et d'envier ce nouveau statut, pourquoi ne pas s'y convertir ? Tout en sachant que les entreprises(EI, EURL, SARL...) en ces périodes arrivent péniblement à atteindre leurs objectifs...
Ce qui nous permettrait surtout de proposer à nos client de la qualité à moindre coût ! Puis il faut le dire, cette même qualité qui se perd dans ces moments difficiles pour tous, le critère principal des clients étant le prix... En oubliant malheureusement la qualité des matériaux et le temps de main d'oeuvre ! Période de crise ne veut pas dire faire un travail de " COCHON " ! Certes il faut des chantiers, mais quand un chantier nécessite 3 jours, vendez en 3 et appliquez vous dans ces trois jours ! Certains ne vendent qu'un jour à la place de 3... Je vous laisse imaginer le résultat bâclé !

La crise n'est pas là pour casser l'image des artisans du bâtiment qui remonte dans l'opinion chez le public après beaucoup de mal du à des stéréotypes entre autre !
Les entreprises qui ne vendront qu'un jour à la place de trois perdureront surement pendant la crise, mais alors après, le bouche-à-oreille sur la qualité des travaux les rattraperont ! C'est dommage de tenir pendant une pseudo crise pour ensuite disparaitre quand le soleil revient !

Donc, une solution, pourrait être celle de s'adapter à la situation économique avec ce statut faible en charge ET pour le client ET pour l'artisan... ça éviterai de voir tout et n'importe quoi se pratiquer sous prétexte de crise par certain ! On sauvegarderait la qualité et l'image de l'artisan, ce n'est pas rien !

Différentes intervention sur ce sujet seraient très enrichissantes... Merci d'avance !

NB: En parlant de travaux, nous parlons de baisse de travaux dans le neuf et la rénovation sur toute la France, et pourtant!!... Personne n'a autant vu les magasins de bricolage type "Lowcost" et "Discount" aussi bondés de monde ! Les caissières ne savent plus où donner de la tête ! Pour preuve à mes précédentes phrases, les travaux sont toujours effectués MAIS à moindre coût et moindre qualité...

Alors préservons le BEAU et nos METIERS !

_________________
Raynald, entreprise artisanale Le CarreL'Eure à Evreux (27)
Réalisations sur http://www.LCE27.fr
Administrateur du forum http://artisans.forum.st/
avatar
Admin-Raynald
Administrateur du forum 27ab
Administrateur du forum 27ab

Masculin Nombre de messages : 202
Age : 37
Localisation : EVREUX / Haute-Normandie
Emploi/loisirs : Artisan carreleur / Mosaïste
Date d'inscription : 30/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.LCE27.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Statut auto-entrepreneur, pour ou contre ? Vos avis, le principe, les risques et les avantages

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum